Défiscalisation : comment faire ?

Selon les sondages, les participations fiscales peuvent vous coûter près de la moitié de vos revenus. Et contrairement aux idées reçues, cacher vos avoirs à la banque ne suffit pas pour en réchapper. Pour profiter d’un minimum d’abattement, vous devez penser à investir. Plusieurs démarches de défiscalisation sont proposées par les avocats fiscalistes de nos jours.

 

Les placements dans l’immobilier locatif

Le premier moyen pour payer moins d’impôt est de placer de l’argent dans la pierre. Avec la chute des taux de crédit immobilier, les placements dans les biens locatifs ont le vent en poupe. Vous pouvez investir à moindre coût et gagner des centaines de milliers d’euros de bénéfices. Mais attention, ce n’est pas vrai pour tous les projets d’investissement.

Seuls les biens qui tombent sous le joug des dispositifs de défiscalisation feront l’affaire. Vous avez le choix entre les placements dans le Pinel, neuf ou ancien, le dispositif Marlaux, etc. Il faut des patrimoines placés à des endroits stratégiques et répondant à des normes strictes pour être éligible.

 

Les avantages des assurances-vie

Vous envisagez plutôt un placement plus facile et sur du plus long terme ? Pourquoi pas l’assurance-vie ? Cette prestation bancaire ne propose certes pas les mêmes revenus que les autres investissements. Il n’en demeure pas moins qu’elle profite d’un régime fiscal avantageux.

Disponible aussi auprès des banques en ligne, l’assurance-vie est prisée par tout le monde. Les trentenaires comme les séniors optent pour un compte sans condition de revenus. L’avantage ici est que vous pouvez toujours accéder à vos avoirs en cas de besoin. En outre, l’assurance-vie peut servir de garantie pour vos demandes de prêts.

 

Investir dans les départements d’outre-mer

Les investissements dans les départements d’outre-mer sont également des possibilités. Mais c’est une démarche qui ne séduit pas grand monde. Et pour cause, elle est pour le moins compliqué. Il faut non seulement se déplacer sur place, mais aussi engager des prestataires pour administrer ses avoirs. Par ailleurs, les démarches de défiscalisation peuvent être complexes. Les conseils d’un avocat fiscaliste sont incontournables dans le cas.

Outre le dispositif Pinel d’outre-mer, vous avez plusieurs dispositifs de défiscalisation possible. Vous n’avez pas besoin d’acheter dans le neuf ou dans l’ancien pour réduire vos participations fiscales. Dans les DOM-TOM, vous pouvez soutenir les producteurs locaux. Vous mettrez alors à leur disposition des machines d’exploitation contre un loyer de 1 euro symbolique. Cet effort sera pris en compte par le fisc dans le calcul de vos impôts.

Les placements peuvent être de courtes ou de longues durées. Tout dépend de vos envies et de votre budget. Les abattements varieront au cas par cas. Il faut un spécialiste de la loi fiscale pour connaître les techniques de calcul utilisées par les autorités.